• Accueil
  • > Le phénomène TWILIGHT!!!

Le phénomène TWILIGHT!!!

 

affiche twilight

Pour ceux qui viendraient de sortir d’une grotte, Twilight est l’adaptation au cinéma du premier roman de Stephenie Meyer, auteure d’une saga vampirique qui comprend, en tout, 4 tomes (voir la page « Les incontournables des livres vampiriques »). Je vous propose quelques détails sur le tournage du film, ce que je préfère regarder dans les DVD, le bonus!

 

Pour le metteur en scène de Twilight, Catherine Hardwicke, le projet d’adaptation inclut une tentative pour se familiariser avec les traditions concernant les vampires. « Une des raisons pour laquelle Fascination a rencontré un tel succès, c’est que le mythe du vampire est profondément enraciné dans le psychisme humain », avance t-elle.De l’Indonésie à la Chine en passant par l’Egypte et l’Amérique du Sud, beaucoup de cultures entretiennent ce mythe. Nombre de légendes racontent l’histoire de femmes ayant perdu un bébé, ou mortes en couches, qui errent pendant la nuit, semant le désastre parmi les vivants. Certains récits, particulièrement horribles, ont été conçus pour dissuader les enfants de s’aventurer au-dehors. Au XIVe siècle, des documents du gouvernement roumain relatent en détail l’ouverture de tombes de vampires. Il est possible que la pratique de la crémation ait été motivée à l’origine par le désir d’empêcher le mort de revenir hanter le monde des vivants. J’ai trouvé des modèles spéciaux de cercueils avec un dispositif intégré, dans lequel un pieu pouvait percer le coeur du défunt au cas où il tenterait de s’échapper. Je pense qu’une des raisons pour laquelle les vampires exercent une fascination est que ces créatures monstrueuses sont les seules à être aussi sexy »

C’est en cela que réside l’attrait particulier de Twilight. Twilight fut définitivement mis sur de bons rails quand il retint l’attention de Catherine Hardwicke, qui avait travaillé sur la production de films comme Vanille Sky en 2001 et avait fait ses débuts de réalisatrice avec Thirteen en 2003, puis Les Seigneurs de Dogtown en 2005. Catherine se souvient que, lorsqu’elle fut membre du jury au festival du film de Sundance en 2007, elle rencontra les dirigeants de Summit, Patrick Wachsberger et Erik Feig. « Ils étaient très sympas et disaient qu’ils aimaient beaucoup Thirteen. Apparemment, ils avaient failli financer le film et regrettaient que la chose ne se soit pas faite. Erik m’a avoué: « C’est moi qui suis responsable » Il m’a invitée à venir discuter avec eux de nouveau, afin de voir s’il était possible de faire un film ensemble » On lui proposa le script de Twilight, même s’il s’agissait encore de la première version concoctée par Paramount’s MTV Films. « Twilight me semblait un projet passionnant, mais, à la première page, Bella était présentée comme une athlète, une reine de la piste », rappelle Catherine Hardwicke, « Or Bella est maladroite! Ce n’est pas une athlète, elle est empruntée. Elle est comme toutes les filles de son âge, c’est pour cela qu’on peut s’identifier à elle. A la fin du script, on se serait cru dans Charlie et ses drôles de dames, avec le FBI et les scooters des mers. J’ai dit à Summit: « Il faut que ça ressemble au livre » Alors nous sommes revenus au roman ». C’est logique et Greg Mooradian pensait de même, d’autant que le livre était largement sorti de son anonymat, tout comme son auteur: « Pourquoi modifier quelquechose qui fonctionne? »"Dans un film, on peut montrer plus d’action, alors mon but était d’être un peu moins intimiste que dans l’original. S’il y avait une scène statique, nous essayions de trouver une façon de la rendre visuellement active. Stephenie nous donnait pleins d’indications géniales: elle décrit comme personne les sentiments de Bella. Le film, comme le livre, exprime uniquement le point de vue de Bella; on n’y voit que ce qu’elle voit »

 

LE CASTING
edward et bella

 

Le casting était un défi dans la mesure où les nombreux fans de Fascination avaient leurs idées et leurs propres images mentales sur les personnages du roman. Les deux acteurs qui joueraient Bella Swan et Edward Cullen devaient être à l’écran dans une osmose telle qu’elle ferait oublier les personnages du roman. La première à avoir été retenue, se souvient Greg Mooradian, fut Kristen Stewart, qui avait joué dans Panic Room et Into the wild et qui avait exactement l’âge de Bella durant le tournage. Greg Mooradian fut enchanté par le choix de Kristen, moins dans un premier temps par celui de Robert Pattinson-mieux connu dans son rôle de Cedric Diggory dans Harry Potter et la coupe de feu-, qu’il tenait pour un « outsider ». Mais Robert Pattinson sut se montrer convaincant et emporta finalement le morceau. « Il est allé largement au-delà de ce qu’on réclamait de lui », explique Mooradian à propos du travail de l’acteur pour se glisser dans la peau d’Edward.

 

victoria
Rachelle Lefèvre parle de son rôle, la méchante vampire Victoria ainsi que du film en général. La belle rousse se dit agréablement surprise par le succès triomphal de Twilight. Mais pourquoi a-t-elle voulue prendre part à ce projet?  » Il y a trois raisons pour lesquelles ce projet me tenait à cœur : la première était la présence de Catherine Hardwicke, la seconde le fait de jouer un vampire, et la troisième le fait que le film se déroule en plusieurs épisodes, ce qui laisse vraiment le temps d’explorer et de développer un personnage . » Rachelle parle aussi de Victoria son personnage de femme vampire redoutée  » Victoria est un vampire nomade, elle est extrêmement puissante et elle profite de son pouvoir, c’est une femme-chat elle est très agile, très féline, elle ne suit que son instinct. Dans le premier livre on en apprend pas beaucoup sur sa vie et son passé, mais elle sera plus présente dans la suite « . Dans Twilight Victoria est très proche de James (Cam Gigandet), ils chassent ensemble et se nourrissent ensemble.  » Victoria est selon moi le personnage le plus dangereux de Twilight  » ajoute Rachelle.

 

LES DECORS

bella et edward decor

Le FORKS du film correspond à la ville de Vernonia, dans l’Oregon. Mais l’intérieur et l’extérieur de la maison de Bella ont été tournés à St Helens, ville qui a servi également d’équivalent à Port Angeles. « Forks et Vernonia sont toutes deux situées en altitude et entourées par des forêts, précise Ian Phillips. St Helens se trouve dans une sorte de plaine, il a été possible d’y créer la librairie et la boutique de fringues décrites dans le livre. » « La raison pour laquelle Vernonia ne convenait pas pour les intérieurs, explique Phillips, c’est que la ville a souffert d’un ouragan et de fortes pluies en novembre 2007. Exception faite d’un vieux bâtiment abritant une banque qui se trouvait suffisamment en hauteur pour échapper aux intempéries, et qui a servi pour l’intérieur de la station de police. A St Helens on a aussi filmé les endroits de Port Angeles, où Edward et Bella dînent au restaurant, parce que Port Angeles est une ville portuaire et que St Helenes est sise près d’une rivière. Beaucoup de scènes tournées à Port Angeles sont nocturnes, alors nous avions juste besoin des reflets sur l’eau, et non d’apercevoir la ville. Il fallait également que la ville offre un contraste avec celle de Vernonia », explique Phillips.

bella

LA MAISON DE CHARLIE, qui devient celle de Bella, a été l’un des principaux lieux de tournages, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur. (Gene Serdena estime que 50 à 60 scènes y furent tournées. Sur ce chiffre, environ 25 prennent place dans de vrais lieux et non des plateaux fabriqués pour les besoins du film.) Initialement, une maison située dans la ville de Carver, non loin de Portland, avait été repérée et semblait idéale. C’était une vieille bicoque battue à tous vents avec de la vigne vierge sur la façade et un toit recouvert de mousse vert émeraude. « Nous sommes tombés amoureux de cette maison, se souvient Ian Phillips. Pour Charlie, nous voulions une demeure chaleureuse, même s’il y vit tout seul depuis son divorce. C’est un vieux père quisqu’il a une fille qui va être majeure, mais c’est important qu’il ait eu une famille. Ce n’est pas la maison d’un vieux célibataire endurci. Il est par ailleurs fonctionnaire, ce qui implique qu’il n’a pas beaucoup d’argent. La maison que nous avions trouvée convenait donc bien, d’autant qu’elle se trouvait à l’extérieur de la ville. Mais pour des problèmes structurels, nous n’avons pas été en mesure de l’utiliser. » La production s’est tournée vers une demeure que Catherine Hardwicke avait repérée lors de sa première visite à St Helens. Elle était plus conventionnelle, mais au bout du compte correspondait mieux au personnage de Charlie, d’après Gene Serdena. « Il fallait que certains traits du personnage apparaissent dans le cadre architectural de cette maison. A travers elle, nous voulions développer l’idée que Charlie est un type complètement investi dans son travail, et qui ne fait pas nécessairement attention au lieu où il habite. J’ai dit à Catherine que je pensais que c’est tout à fait le genre de type à grignoter sur son bureau où s’empilent les factures, ou même sur l’établi où il est en train de réparer un carburateur. Je crois que l’attrait de la première maison, ajoute Serdena, était que son aspect extérieur remplissait un certain nombre de conditions intrinsèques à l’histoire, comme de permettre au personnage de regarder à travers la fenêtre et de sentir que Forks est ce lieu perdu et exotique. De plus, l’extérieur aurait été merveilleux à l’image. Mais elle était en mauvais état et quelque peu délabrée, avec une atmosphère très spécifique. Il y avait un niveau de négligence qui induisait un jugement négatif sur le personnage, puisque nous savons que Charlie est un célibataire divorcé. Cette première demeure insinuait plus ou moins que la vie du personnage partait en malbeaux, comme s’il était une espèce de clochard. Dans la seconde maison, la perception physique de l’espace fait que vous considérez le personnage d’une toute autre façon. Il est intéressant de constater que cela a fini par porter crédit au personnage. »

cullen

 

LA CHAMBRE DE BELLA: « Catherine voulait qu’on perçoive l’évolution du décor de la chambre de Bella, comme si la jeune fille avait voulu y ajouter sa touche personnelle, explique Serdena. Par exemple, lorsqu’elle était plus jeune et que ses parents étaient encore mariézs, Bella et sa mère ont travaillé ensemble à des projets d’artisanat d’art. J’ai fabriqué une série de drapeaux en papier de soie aux couleurs vives afin de suggérer qu’ils étaient trop sophistiqués pour qu’un enfant puisse les réaliser tout seul, et qu’elle les avait donc forcément réalisés avec sa mère. Le message de ces objets est subliminal et renvoie à la petite enfance. La chambre de Bella appartient à « ces espaces évolutifs », poursuit Serdena, qui posent des problèmes de logistique et de continuité narrative. C’était une des préoccupations du directeur de la photographie. Comme Edward vient rendre visite à Bella dans cette pièce, il lui importait donc qu’elle ait l’air romantique et que la lumière soit tamisée. Le décor a été monté, démonté, emmené par un camion sur le lieu du tournage, puis remonté, peint et accessoirisé. De plus, il a été dupliqué pour servir dans un autre endroit. Les mesures ont d’abord été prises dans la pièce à St Helens qui avait été choisie pour être la chambre de Bella. Le décor a été reproduit dans un hangar situé à Colombia River Gorge, un canyon de l’Oregon où l’équipe tournait des images d’extérieur. En cas d’intempéries, l’équipe pouvait changer de planning et tourner des scènes d’intérieur dans la chambre de Bella. Les conditions météo ne nous laissaient pas beaucoup de marge de manoeuvre, explique Serdena. Il fallait donc que l’on ait sous la main ces deux décors. Cependant, la chambre de Bella servait aussi bien pour celles d’intérieur que pour celles d’extérieur (quand Bella se penche à sa fenêtre par exemple), et l’équipe a été amenée à effectuer des allers et retours entre la maison de Charlie et le site de Colombia. Ca tournait souvent au cauchemar logistique. AU final, il existe 3 versions de la chambre de Bella dans le film reflétant les changements qu’elle y appporte). J’ai photographié chacun de ces états successifs et j’ai remis la chambre dans son état premier quand nous avons commencé le tournage. »

 

LE CLIMAT 

foret

Les espérances n’ont pas été déçues. Et l’équipe s’y était bien préparée. Catherine Hardwicke s’était rendue dans un magasin d’articles de sport et avait demandé: « Que dois-je porter si je suis sous une pluie glaciale, 14 heures par jour, et si je veux rester au sec? » Elle était ressortie avec un chapeau imperméable, des vêtements de pluis, un caleçon long, des chaussettes en laine et des bottes Gore-Tex, tous produits garantis contre le froid et l’humidité. Toutefois, comme le fait remarquer James Lin, quand on reste sous la pluie battante toute la journée, il n’y a aucune protection qui vaille. « On est allé dans la région de Portland parce qu’on était sûr d’y trouver de la pluie et de l’humidité, mais pas des trombes d’eau continuelles, explique le directeur artistique Ian Phillips. Or, si j’ai bien compris, quand nous étions là-bas, Portland vivait l’un de ses pires hivers depuis longtemps… » Certains membres de l’équipe ont admis que c’est une chose de savoir qu’il va faire un temps de chien et de s’y préparer, une autre chose de l’endurer. Ils ont dû affronter la même réalité que Bella Swan lorsqu’elle est arrivée dans l’Etat de Washington: « Quand j’atterris à Port Angeles, il pleuvait. Je ne pris pas ça pour un mauvais présage, juste la fatalité. J’avais d’ores et déjà fait un deuil du soleil ».

 

COSTUME, MAQUILLAGE ET COIFFURE

edward

Le département costume pour Twilight comprend 7 personnes basées à Los Angeles, et une quinzaine à Portland, se débrouillant pour que tout soit disponible à tout moment pour les deux équipes de tournage. Des artisans étaient à leur disposition pour faire des costumes sur mesure. » On s’est servi à la fois de vêtements trouvés dans le commerce et de choses fabriquées spécialement pour le film », précise Wendy Chuck. Même quand les vêtements sortent tout droit de l’étalage, il faut qu’ils aient l’air d’avoir été portés, qu’ils montrent cette usure d’usage qui les rend plus véridiques. En outre, les costumes doivent souvent être fabriqués en plusieurs exemplaires afin de remplir des fonctions spécifiques, comme dans les cascades où il faut des tenues spécialement conçues pour cacher des protections et fournir des attaches pour les cascades en l’air. Le plus gros du travail a été fait avant que l’équipe aille à Portland, explique Wendy Chuck, et les costumes spéciaux ont été fabriqués à Los Angeles. Les costumes doivent dire quelque chose sur l’histoire et révéler la nature de chaque personnage. Ils font partie intégrante du processus organique qui permet aux acteurs de donner vie aux personnages qu’ils incarnent. « Pour moi, explique Wendy Chuck, il y a 3 mondes différents dans le film: celui de Bella, qui inclut son lycée, celui de la famille Cukken et celui des Indiens que nous voyons à La Push; incarné par Billy Black et son fils Jacob. J’ai commencé avec une palette très large, et puis, à mesure que nous avancions et que les semaines passaient, les choix sont devenus clairs pour tout le monde. La règle était de rester proche du livre autant que possible, et nous étions tous motivés par le désir de respecter ce credo. L’opinion générale était qu’il s’agissait d’une histoire d’amour agrémentée d’un parfum d’aventure. Le « squelette » était déjà là; il suffisait juste de le vêtir de façon appropriée et de le rendre vivant. Il y avait des indices dans le livre pour s’orienter et des indications dans le scénario sur la manière dont les personnages devaient être vêtus. » Bien que Bella ne porte généralement que des jeans classiques ou en velours (une exception notable est la robe qu’elle revêt à la fin du film pour le bal de promotion de son lycée), les tenues de Kristen Stewart sont censées refléter l’évolution du personnage. »Bella commence comme un garçon manqué, avec des vêtements aux couleurs chaudes et voyantes, précise Wendy Chuck. Elle vient d’Arizona et sa mère est une espèce de hippie, ce que reflètent son look excentrique et ses bijoux fantaisie. Elle débarque à Forks avec peu d’affaires, pas suffisamment équipée pour affronter le climat. Chez son père, elle trouve un manteau vintage qui va lui servir à affronter le mauvais temps. Quand elle commence à fréquenter les Cullen, elle se tourne vers des couleurs plus froides; ses vêtements deviennent plus souples et romantiques, moins garçon manqué. »

bella

Les armoiries familiales de la famille Cullen témoignent de la bonne opinion que Carlisle se fait de sa famille. « Il s’agit d’un blason représentant l’immortalité, le danger et le courage », explique Catherine Hardwicke. Wendy Chuck, la chef costumière, en a dessiné l’ébauche-finalisée par Cynthia Nibler, en charge des accessoires. Chacun le porte à sa façon: Rosalie en pendentif, Alice, attaché autour du cou, Edward, Jasper et Emmett, incrusté dans un bandeau de cuir noué au pognet, et le médecin, sur une bague. Wendy Chuck a également voulu éviter le stéréotype des vmapires vêtus de noir de la tête aux pieds. Au contraire, il lui a paru plus original de leur trouver des costumes clairs. « Catherine a adoré mon idée. Mais un blanc éblouissant n’aurait pas convenu. Il fallait trouver une teinte capable d’en atténuer la luminosité, de façon à ce qu’il paraisse crème ou même tirant sur le gris. On s’est mis d’accord sur une palette de bleus. En plus ça faisait bien ressortir leur teint pâle. Mais on a adapté les couleurs à la personnalité de chacun: Rosalie (N. Reed) porte un bleu foncé pour éclaicir sa peau un peu trop mate. Jasper (J. Rathborne) est vêtu de jeans et de bottes qui lui donnent un look de cow-boy. Quant à Alice (A.Greene), elle porte des bagues à tous les doigts. Esmé (E. Reaser) est le plus souvent habillée d’une jupe droite à taille haute, et d’un chemisier à jabot, comme dans les années 1930; sa coiffure aussi rappelle cette époque. Le Dr Cullen se contente d’une blouse blanche traditionnelle sur des vêtements sobres. Quand j’ai commencé les essayages sur lui, il m’a proposé de lui mettre un foulard ou un chemisier à col haut pour cacher la morsure à l’origine de sa transformation. Effectivement, c’était un déatil important qu’il ne fallait pas négliger. »

edward

La coiffure d’Edward a été respectée à la lettre: ses cheveux sont d’un châtain tirant sur le bronze, une teinte qui s’accorde bien avec les peaux claires. « J’ai discuté avec Catherine de tous les tons avant même de rencontrer Robert, explique M. A. Valdes. Il avait été, pour les besoins d’un autre film, teint en brun. Donc on a dû lui faire une nouvelle couleur. » Parallèlement, il était intéressant de voir à quoi ressemblait Edward avec les cheveux longs. L’équipe avait visionné des photos publicitaires de l’acteur portant une coup courte qui allait bien. Or, la réalisatrice pouvait avoir envie de le voir autrement. Mais la pose d’extendiond n’a pas donné le résultat escompté: elles dissimulaient sa mâchoire bien dessinée. L’équipe a donc décidé de s’en tenir à la première solution. « Si Catherine avait absolument voulu des cheveux longs, elle nous en aurait déjà parlé, ajoute M. A. Valdes. Mais on a quand même essayé, au cas où. Et on est tous tombés d’accord: ça ne lui allait pas aussi bien. Pourtant, il fallait que Catherine s’en rende compte par elle-même, sinon elle serait restée avec ses doutes! »

 

EFFETS SPECIAUX

edward et james

Les effets visuels que l’on peut voir dans Twilight- quelque 250 plans significatifs- sont dus à Richard KIdd et à l’équipe de sa société basée à Los Angeles, Catalyst Media, comprenant son producteur Petra Holtorf, qui a supervisé le travail, avec CIS Vancouver et Industrial Light + Magic (ILM), à qui l’on doit notamment Star Wars. Les éléments de fantastique ont été tournés in situ, grâce à Andy Weder (à peine débarqué de son travail de superviseur des effets spéciaux dans Pirates des Caraïbes: Jusqu’au bout du monde), et au vétéran du film d’action hongkongais Kai Chung Cheng, alias « Andy » Cheng, qui a travaillé en tant que responsable des cascades et de la deuxième équipe.

Les producteurs ont voulu rendre leurs vampires vraisemblables, sans tomber dans le piège des clichés, comme l’explique de nouveau Wyck Godfrey: « Ils n’ont pas de crocs, ne se transforment pas en chauves-souris et évoluent dans un cadre très réaliste: le lycée. C’est pour cette raison, je pense, que le roman a tant plu. Il a fallu respecter l’équilibre entre fantastique et réalité, que Stephenie Meyer a si bien su créer, pour rendre l’histoire crédible. Ainsi, les acteurs (et les cascadeurs) ne devaient pas laisser soupçonner qu’ils étaient suspendus par des câbles en acier. On a privilégié la sobriété et l’authenticité: pas question que les personnages se transforment en créatures démoniaques, ou même que le décor derrière eux soit rajouté au montage, avec des images de synthèse. On a opté pour des techniques traditionnelles: les scènes où l’on voit les acteurs sauter d’un arbre ou entrer de plein fouet dans les vitres ne sont pas truquées! Elles sont 100 % vraies! » En Décembre 2007, 3 mois avant le tournage, Richard Kidd, Andy Weder et Andy Cheng- les 2 premiers dirigeant les effets spéciaux, et le dernier l’équipe de cascadeurs- se sont rendus dans une forêt près de Los Angeles pour tester leur matériel. Cette étape préparatoire leur a permis de tomber d’accord sur les scènes pouvant être tournées sans trucages, et celle devant être retouchées sur ordinateur. Le match de base-ball entre vampires méritait ainsi quelques subterfuges. Richard Kidd explique que l’effet de ralneti voulu pour cette séquence a été tenté grâce à un engin capable de projeter 1000 images par seconde. (Plus le nombre d’images par seconde est élevé, plus la scène paraîtra ralentie- il faut projeter 24 images par seconde pour qu’elle soit restituée nettement.) « Même si, finalement, on n’a pas utilisé de caméras numériques, ce travail préliminaire nous a permis de réfléchir à ce fameux effet de ralenti. »

« Si les vampires ne volent pas, ils courent beaucoup plus vite que les simples mortels. On a installé des systèmes de contrepoids permettant aux acteurs, suspendus à des câbles, de donner l’illusion qu’ils se déplacent à toute vitesse. Andy Cheng est très ingénieux. Il a été la doublure de Jackie Chan pendant 10 ans- il apparaît notamment dans Rush Hour- et a participé à la chorégraphie de nombreux films de combat. Même si les vampires ne font pas d’arts martiaux, les techniques utilisées dans le cinéma d’action asiatique nous ont été très précieuses », explique Catherine Hardwicke.

bella et edward

La scène sont il est le plus fier est incontestablement celle où Bella manque de se faire écraser par la camionnette d’un camarade de classe, Tyler Crowler. Elle est sauvée d’extrême justesse par Edward, qui parvient à arrêter le véhicule grâce à sa force surhumaine. Les deux acteurs ont réellement pris un risque, car l’engin a bel et bien foncé droit sur eux! « Le véhicule était monté sur des roues de 30 cm de diamètre, elles-mêmes posées sur des sacs d’air, poursuit Weder. On a construit une armature en acier en dessous, et on a attaché la fourgonnette à des camions à l’aide de deux câbles spéciaux. Ils sont en général utilisés pour stopper un engin quelconque et éviter l’effet boomerang au moment de l’impact. Un autre câble muni d’un crochet et fixé à la valve des sacs d’air permeettait de les dégonfler d’un coup: la camionnette retombait à ce moment-là sur ses roues d’origine. » C’est cet ingénieux système qui a permis à celle-ci de s’arrêter à quelques centimètres des acteurs. Les spectateurs ont l’illusion qu’Edward est parvenu à la freiner d’une seule main, cabossant la portière au passage. Plusieurs matériaux ont été testés pour construire cette dernière. Weder était assez enthousiasmé par une des propositions: une portière épaisse recouverte d’une fine couche d’aluminium. Finalement, la réalisatrice a opté pour une fausse carrosserie faite de feuilles d’aluminium très résistantes assemblées avec de la colle et posées sur la vraie. « Nous avons fait un gros trou au chalumeau derrière le panneau afin de la fragiliser: Robert n’a eu qu’à presser cet endroit pour qu’il se mette à gondoler et garde la trace de sa main », poursuite Weder. Bien entendu, les câbles de sécurité retenant la fourgonnette sont invisibles dans le film: ils ont été supprimés sur ordinateu.

TWILIGHT
Album : TWILIGHT
Images en rapport avec le film Twilight
60 images
Voir l'album

J’espère vous avoir appris quelques petites choses sur le tournage de ce film et vous avoir donné envie de le voir si ce n’est déjà fait

bella et edward

42 commentaires à “Le phénomène TWILIGHT!!!”

  1. tepoe dit :

    j’aime twilight, l’acteur est beau

  2. cathy dit :

    Je suis tombée amoureuse de twilight…les 2acteurs sont trés émouvants

  3. nenessS dit :

    j’aiime trop serieusement le livre était mieux que le film
    mais le film est quad meme grandiOzZ

    bOussSààà

  4. Bizien Caroline dit :

    Ce film je l’adoore de trop
    Je peux vous dire que depuis toute petite j’en ai vu pleins de films
    mais de tout les films que j’i vu celui que je préfère
    est largement Twilight
    C’est un film superbe
    dès qu’il va sortir en DVD c’est obligé je l’achète…..!!

  5. geoffrey dit :

    super cette saga je suis fan srx c’est trop bien, l’adaptation est super également

  6. oceane dit :

    twilight est le plus beau film que j ai jamais vue .

    de plus edward est trop trop minion

  7. oceane dit :

    j ai regarde twilight au moins 30 fois !!!!!!!!!!!!!!!!!

  8. eleonora dit :

    magnifique, extraordinaire comme film ::)))

  9. prescillia dit :

    je passais par là et vu le contenu du site je ne pouvais pas rester de marbre.Et oui je ne vous apprend rien mais j’ai les 4 livres qui st sublimes et le film était très réussi.En clair je suis fan de twilight.

  10. marlène dit :

    Roooooooooooooo, je vais vous sembler béte, mais je bave a l’idée de n’être cas quelques mois du deuxiéme film. Je ronge mes ongles, ne pourait – ils pas avancer la sortit de new moon? depuis la lecture des deux premier chapitre du premier tome sur internet je suis tombé « amoureuse », j’ai acheté les quatres tomes en trés peu de temps et je n’ai pas résisté a les lire d’une même traite. Que dire a part que j’adore et que je rêve d’une suite très rapide qui m’empécherais de relire pour la 6 éme fois les tomes qui suivent le film. Enfin un film sur les vampires qui les rend plus humain, sans visage déformé et dents pointues. Et enfin, une histoire d’amour a hauteur des contes de fée!!!!! Bonne attente a tous……

  11. vial dit :

    ce film ma redonner envie d’avoir des ami car quand j’ai vu la scène de la voiiture je me suis dis si sa m’arrive que se passeras t’il on me lessera mourrire ou quelqun m’aideras se film est un message pour nous les jeunes a chacun de le déchiferé a sa façon il faux continué pensé au jeune a la limite de la déprétion merci les acteur surtoux alice tu est mon modéle adieux et merci

  12. Laura 02 (laon) FRANCE dit :

    trop bo ce film je l’adore de trop !!

  13. melolo dit :

    c clair il est trop bien et edward cullen est trop beau!!!!!!!!!!!!! trop trop bien le film!!!!!!!!!!! jadore!!!!!!!!!!

  14. morgane dit :

    ce film est encore mieux que roméo et juliette les livres m’ont vraiment captivés et le film a bien respecté le livre et bravo pour le choix des acteurs ils sont parfait c’est un des meilleur livre que j’ai lu après harry potter mais les deux ne peuvent être comparé vivement les films pour faire révé car on l’en a besoin de nos jours

  15. sarah dit :

    jaime beaucoup ca!mais je laime plus quand je le lis!!!

  16. angélique dit :

    serieux je ne décole plus de ce film ,je fait que le regarder ! franchement je meurt d’appatience de voir le second! je suis acro bon daccors c’est peut-être un grans mots mais c vrai je ne peut plus me passer de Twilight.les acteurs sont géniaux, et oui faut le dire Edouard est vraiment beau goss^^!
    enfin j’adore le film!!

  17. camille dit :

    bonjour ces pour dire que je suis super fan de twilight et j ai des super beaucoups de ^posters de edward et bella je vous adore super fort …

  18. Ninnnaaaa dit :

    Que dire de plus que Twilight est un film génial et très émouvant (l) Ah la la tout pleins de frissons quand on le regarde et quelques larmes pour une grande sensible comme moi xD

  19. tchica62 dit :

    slt a tous je vous conseille le film comme les livres c géant j’ai lue les 4 tomes en moins de 2 semaines je suis fasciné et je n’est vraiment pas pue me décrocher des livres vivement le 18 novembre que twilight 2 sort au cinéma je serait l’une d’elle a y aller et je vous le reconseille vivement bonne attente a vous tous et vivement le 18 nov!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  20. Mell dit :

    c extra, le filme est vraiment réussi, il est magnifique

  21. sofia dit :

    twilight twilight twilight twilight magnifique, extraordinaire comme film ::))) voila mon adress msn fazza3__fazza3@hotmail.com

  22. sophia dit :

    c est magnifique!! wow

  23. pascale dit :

    moi j’ai lut les livres en quatre jours je prefere les livres mais le film est geant bravo pour les acteur vous les avait bien choisir et entre bella et edward ont voit bien quil sont amoureux trop genial le films

  24. kelly dit :

    j adore le film twilight

  25. célia dit :

    je te kife edward jaurais bien aimer sortir avec toi et jai mis que des posters de vous et ossi jacob lui il est trop beau

  26. meelia dit :

    Le seule truc a dire sur ce filme c’est:: il est super trop trop bien presser pour le 3 eclipse

  27. miller dit :

    j c’est pas quoi dire mais je kiffe trop c film surtout bella elle est vraiment superbe lol
    le tournage, le casting, les personnes qui sont tous dans le film sont vraiment excéptionnelles!!!!
    j’adore twilight!!!!! bonne chance à tous merci bcp……..

  28. edward dit :

    cool j’adore twilight je trouve que je l’ai bien tourner

  29. LOlo dit :

    Twiligth est vraiment super super cool , je ne l’avais jamais vu avant hier soir les 2 premier chapitres qu’une de mes amies m’avait envoyer sur MSN et maintenant je pe pas m’enpecher de regarder les news , les nouvelle , les étui de portable Twiligth ect… Je rê ve san s cèse a ce filme mais malheuresemant je n’ai pas pu les 15 derniere minute du chapitre 2 ou edouard demander s’il bella voulait l’epouser ! Svp vous pouvais me racontr ce que je n’ai pas pu voir svp !

    Bisous de LOlo :) Et merci d’avance (L)

  30. elodie dit :

    cc ben moi je trouve jacop super minion et tres beau et edward et bella aussi

  31. kaoutar dit :

    j’ador ce film et sur tout jacob c’est mon préféré

  32. ines dit :

    ce film est vraiment tres genial j’ai egalement lut
    ce livre et je dirai k c’est tres fantastic je l’adore bcq

  33. Anaïs dit :

    J’adore Twilight. Twilight à changer ma vie. Edward et Bellla sont trop mignon. Jacob t trop booooooooooo jtm. Je vous aimes Twilight

  34. ninasssssssssss dit :

    je sais que vous allez trouver ça un peut drôle mais depuis que j’ai vus twilight je suis devenus totalement folle et meme je me souviens des paroles de chaqu’un de mes deux acteurs préférés et ce qui me plait de plus chez robert pattinson c’est bien-sur sa coiffure et le plus étrange c’est que je souhaite être comme lui edward bella je vous adore kiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiissssssssssssssssssssss

  35. Pasquale Versele dit :

    Great blog! A pleasure to read.

  36. aahhhhh dit :

    je connee twilight depuis sa premiere si=ortit et g c dvd depuis une semaine mes amis disent que je sis accrod car g regarer 110fois le 1 et 109fois le2 et le3 et en + g + de 300 posters et autre chez moi mon frere a pris mes dvd une semaine je v piquer une crise aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

  37. chantale dit :

    jadore jai acheter la collectiopn je les ecoute a repetition bravo pour ces films jadore

  38. ghina ezzedinw dit :

    j adore c le plus bo film du mande

  39. anais dit :

    je l’ adore je l’ adore

  40. ami dit :

    j’ai beaucoup aimé ce film et l’acteur est beau !!!!!!!!!!!!!!!sexy;)

  41. lome dit :

    j’adore ce film surtout Edxard belle et jacob jtm twilight

  42. lome dit :

    Jadore ce film

Laisser un commentaire


Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cplespilettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres